Pages

mercredi 31 juillet 2013

Les morsures de l'ombres.

Les morsures de l'ombres.

 Couverture Les Morsures de l'ombre 
Résumé :
Elle est belle, attirante, disponible. Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince...
"Un roman glaçant, qui ferait passer "Misery" de Stephen King pour un roman d'ados !" 
Mon avis :

Pourquoi ce livre ?
Car je le trouva dans une librairie, et la couverture m'attirait. Quand je lû le résumé, je vis que c'était une oeuvre qui ressemblait à Misery (livre que j'ai commencé mais que j'ai abandonné).

La couverture :
La couverture montre une cabane (qui ressemblait à celle de Misery). Mais bizarre : dans le livre, ils disent que la femme est rousse et dessus, elle est brune).

Bien ou mauvais ?
Un coup de coeur bien mérité ! On y retrouve une jeune femme qui a des troubles mentaux et qui va attiré un policier chez elle, pour enfin l'enfermer dans une cage dans la cave. Elle l'oblige à admettre un crime qu'il n'a pas commis. L'homme ne sait pas de quoi elle parle, mais les choses vont devenir de plus en plus grave : elle le torture.
"Couteau, mort aux rats" Pleins de choses de ce genre vont arriver.

J'ai beaucoup aimé ce livre qui ressemble à Misery (je l'avoue ). C'est vraiment un livre que j'ai dévorer. Par contre, un signe de désespoir que je sentis aux millieux, comme le personnage...

À la fin, je ne pût m'empécher d'apprécier Lydia cette jeune femme avec un passé si douloureux.

Juste un petit bémol qui ne baissera pas la note : il y avait une enquète sur la disparition de Lorand.

Les points positifs : Personnage attachants. Idée de base intérèssante. Super bien écris. Un thriller très bien.
Les points négatifs : Euh... Aucun...

Livre Coup de Coeur :)


Lien de vente :

L'auteur :
Nationalité : France
Né(e) à : La Seyne Sur Mer , 1971

 
Biographie :

Après une scolarité sans histoire, Karine Giébel poursuit des études de droit tout en s’essayant à divers métiers.

Elle obtient le Prix marseillais du Polar en 2005 pour Terminus Elicius.

Les Morsures de l’ombre est son troisième roman pour lequel, elle a reçu le Prix Polar du festival de Cognac en 2008 et le Prix SNCF Polar 2009.

Elle à reçu le Prix des Lecteurs à ce même festival pour Jusqu'à ce que la mort nous unisse.

"Juste une ombre" est paru au Fleuve Noir en mars 2012, il a reçu le Prix Marseillais du Polar et le Prix Polar de Cognac.

Karine Giébel vit dans le Var.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...