Pages

lundi 28 octobre 2013

Susan Hopper, tome 1 : Le parfum perdu.

De Anne Plichota et Cendrine Wolf.
 
Pages : 387

Prix : 16, 60 (Amazon, Fnac)

Édition : XO jeunesse.

Résumé :
Chacun de ses rêves est plus terrifiant que le précédent… A l’âge de trois ans, Susan a perdu ses parents dans un terrible incendie. De sa mère, il ne lui reste qu’un foulard, toujours mystérieusement imprégné de son parfum. Après onze longues années passées dans un orphelinat écossais, Susan va croiser le chemin d’Helen Hopper, une femme qui porte le même parfum que sa mère. Dès lors, elle n’a plus qu’une obsession : vivre chez les Hopper. Cette famille est faite pour elle et pour personne d’autre ! Les manœuvres de l’adolescente finissent par payer et la vie pourrait devenir simple si Susan ne se réveillait chaque nuit dans un inquiétant cimetière où des voix lui ont révélé la terrible malédiction qui pèse sur sa famille. Accompagnée par Eliot, le fils des Hopper, son grand-père Alfred et Georgette, la facétieuse petite chienne, Susan décide de plonger dans les abysses du passé. Entre son amour pour Eliot, sa conquête de l’affection d’Helen et les démons qui la hantent, pourra-t-elle un jour apprendre à devenir ce qu’elle est vraiment ?

Mon avis :

Pourquoi ce livre ?
Car j'avais lu le résumé, et que je trouvait que ça avait l'air vraiment pas mal. Mais le prix m'a dérangé, et je le prit à la bibliothèque quand je le trouva.

Pour lire le prologue ?
Pour lire le prologue cliquer ici.

(Je trouve l'illustration vraiment magnifique, dommage qu'elle n'apparait pas dans le livre)

La couverture :
Je la trouve belle, sans plus. Elle est sombre, et on ne voit qu'elle et un chien que j'affectionne particulièrement. Mais regardait plutôt celle du tome 2 qui est vraiment sublime, ce sera le tome 2 : Les esprits du bois dormants.




Bien ou mauvais ?
Bien, même très bien. L'intrigue est prenante. Le prologue raconte un incendie. Susan va être sauvé des flammes mais pas ses proches. Elle n'avait pas compris ce qu'il se passait à l'enterrement, lorsqu'elle avait trois ans. Elle est tombé dans un orphelinat "Home", où elle va passé de maison d'accueil à maison d'accueil, mais pour Susan, ce n'est pas la bonne, alors elle fait tout pour revenir aux Home à attendre. Moment qui m'a fait beaucoup rire : Quand elle enflamme la niche de Seigneur, heureusement qu'il n'y était pas. Je ne ris pas de la scène  mais de comment ça était raconté. Un jour, une famille a un parfum. Le parfum de son foulard : le foulard de sa mère. Elle va tout essayer pour y être adopté, au point de raconter aux enfants que M. Craig le directeur est un psychopathe  Et elle va gagner. Elle va se faire adopter, et fera la connaissance d'Elliot, enfant avec la maladie de la lune. J'ai trouvé ça bien de raconter ce genre de maladie dans ce livre, car c'est une maladie grave, et pour la personne cela doit être triste. La famille Hopper habite dans un manoir écossais. A cotés, il y a une grande forêt, et la maison d'Alfred, le grand père d'Elliot, mais qui ne sentant pas du tout avec Helen Hopper, la mère, qu'il appelle Mme Parfait. J'ai bien aimé ce personnage. Il y a aussi Georgette, jeune chienne "hideuse" d'après Susan que j'ai bien aimé aussi. Mais ne vous attendez pas qu'ils vivent heureux dedans... Non ne vous attendez pas à ça. Le manoir cache ses secret. Un jour, Susan va trouver une poupée de chiffon qui bouge toute seule. Elle va donc prévenir Eliot, qui lui dit que son grand père pourra les aider dans ce mystère  Et quand il la ouvre, il y a... Après ceci, les trois personnes, enfin... Georgette aussi font des rêves en commun très bizarre. Déjà le chien zozote  et il sente toutes les blessures, et les ont aux réveil. Aux début, ils apparaissent dans un cimetière  puis il raconte l'histoire de deux famille : Rosebury, et une autre... Une personne fait vraiment d'horrible chose dedans, qui m'ont assez écoeurer, mais cela se voit qu'elle a été bien travailler. Le livre était prenant. Ce livre est très bien. Et c'était vraiment intéressant. Mais ça se fini vraiment bizarre, on se dit que va-t-il se passer dans le tome 2. Achèterais je le tome 2 ? Non je ne pense, car comme j'ai pris le tome 1 à la bibliothèque  je prendrais le tome 2 aussi. J'ai trouvé un peu bizare, car Susan dit que le chien es hideux et stupide, et après elle le caresse comme si ils étaient meilleur-amis. A part ça, qui est un tout petit détail, j'ai vraiment aimer ce livre jeunesse.
Les points positifs : Une bonne intrigue. Des personnages attachants. Intéressant.
Les points négatifs : Un peu bizarre à des moments...
Pour conclure : Un bon livre jeunesse, à lire. Il y a beaucoup de mystère.
18/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...