Pages

vendredi 1 août 2014

La Maison des Miroirs.

De John Connolly.

Pages : 160.

Prix : 2, 90 (Amazon, Fnac).

Éditeur : Pocket (Thriller).

Année d'édition : 2014.

Résumé : Quelques meubles minables. Une odeur infecte. Aux murs, des miroirs, et encore des miroirs. Ici, il y a vingt ans, John Grady a tué quatre enfants. Ce n'est plus une maison, c'est un tombeau.
Et quelque chose y demeure, qui ne demande qu'à ressurgir. Chargé de surveiller cet endroit sinistre, Charlie Parker scrute les ombres... Il n'est pas seul : dehors, un homme étrange attend de recouvrir une dette. Le « Collectionneur ».
Et si le pire était à chercher de l'autre côté des miroirs ?


 Mon avis :

Pourquoi ce livre ?
Étant donné que j'avais eu un énorme coup de cœur pour Le livre des choses perdues du même auteur, j'avais envie de le découvrir dans d'autres genres.

La couverture :
J'aime bien. Elle est simple, mais jolie. La reliure de ce livre est verte. Elle va très bien avec la couverture.

Bien ou mauvais ?
Un petit thriller agréable avec une histoire intéressante, mais qui par moment, est lent. Bien que ce soit un thriller, je n'ai pas stressé.

Nous commençons l'histoire avec la description de la maison de Grady. Je l'ai trouvé vraiment intéressante, et surtout bien pensé de la mettre en premier, puisque dans un certains sens, c'est un peu l'endroit du "crime". Je trouve quand même un peu dommage qu'on ne l'a voie, au final, pas plus que ça.

Le personnage se nomme Charlie Paker, détective privé, créer par l'auteur lui même. Même si il y peu de pages, je me suis pas trop attaché à lui, et l'histoire qu'il a vécu autrefois n'est pas assez exploité, à mon goût. J'ai bien aimé Rachel, mais bon, niveau personnage : je ne me suis pas trop attaché à eux.

Pour l'action, il n'y en a pas trop. Pour le thriller, je n'ai pas frissonné. Par moment, c'est vraiment lent et l'enquête se fait beaucoup trop rapidement et nous n'avons pas le temps de créer des hypothèses sur les suspects. Je trouve tout de même dommage pour le coté thriller : il ne m'a pas fait stresser. Même sur la fin, qui peux être un peu stressante.

Pour l'enquête en elle-même, je l'ai trouvé fluide, mais agréable à lire. Nous rencontrons quelques personnages. Mais comme je le disais plus haut, tout va beaucoup trop vite. Même si par moment, c'est lent, j'aurais quand même voulu que l'enquête aille beaucoup moins vite sans que ce soit lent et qu'il y ait plus d'action.

Mais tout de même, le roman est très agréable à lire. Le style de John Connolly est juste remarquable, et nous avons vraiment envie de savoir la fin. Il arrive à nous faire ressentir de la curiosité. Un train d'histoire très intéressant.

Pour la fin, elle est intéressante, même si j'ai vaguement compris ce qu'il y avait derrière les miroirs. Mais bon, et pour la toute fin, là, on nous dit pas le pourquoi.

La maison des miroirs est donc un thriller qui, malheureusement, ne m'a pas fait stresser. Même si l'enquête va beaucoup trop vite, il y a des moments lents, et il manque un peu d'action. Je me suis vaguement attaché aux personnages.

Récapitulatifs :
Les points positifs :   Histoire très intéressant. Style de l'auteur est excellent. Enquête fluide et agréable. Fin suprenante.
Les points négatifs : Enquête trop rapide. Personnages vaguement attachants. Pas trop le coté thriller. Pas trop d'action.

4 commentaires:

  1. Un auteur que je n'ai pas encore découvert...

    RépondreSupprimer
  2. Je vois souvent des ouvrages de cet auteur sur la blogosphère il va falloir que je me décide à le découvrir à mon tour.
    Bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un auteur qui vaut le coup d'être découvert ^^
      Merci !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...