Pages

mardi 5 août 2014

Tom Coeurvaillant, tome 2 : Au pays des contes noirs.

De Ian Beck.

Pages : 342.

Prix : 11, 00 (Amazon, Fnac).

Édition : Mijade.

Année d'édition : 2014.

Résumé : La maison des Coeurvaillant est très animée, car aujourd’hui, c’est un jour spécial : les frères aînés de Tom se marient avec les princesses sauvées dans le précédent tome. Mais un invité inattendu arrive, quelqu’un qui a décidé qu’il n’y aura pas de "Happy End" : Frère Omerstone est de retour pour se venger, et il fait de Tom, de ses frères et de leurs princesses, les prisonniers du Pays des Contes noirs. Tom est soumis à un enchantement terrible...Comment pourra-t-il vaincre les monstres du Pays des Contes noirs maintenant qu’il n’est pas plus haut qu’un pouce ?

Mon avis :

"Risque de spoilers sur le précédent tome"

Pourquoi ce livre ?
 Merci à Aline et au édition Mijade.

La couverture :
Je l'aime beaucoup, elle est dans les mêmes tons que celle du tome 1. J'aime beaucoup comment est présenté le titre, et ce qu'il y a autour. Je pense que ma préféré entre les deux reste celle-ci.

Bien ou mauvais ?
  Un tome que j'ai beaucoup aimé, mais qui pour ma part, est bien en dessous du premier tome. (Voir chronique du premier tome).

Nous commençons l'histoire avec le mariage des six frères de Tom, mais quelque chose va l'interompre : Frère Omerstone (méchant que j'ai beaucoup aimé). Bien que le résumé n'en dit très peu ce qu'il va se passer par la suite, je ne pensais pas du tout que cela allait se tourner comme ça... et j'ai été déçu.

J'aurais aimé (bien qu'il y en ai un peu) beaucoup plus de contes. Dans le précédent tome, j'ai été servis et c'est ce qui a fait un coup de coeur. Bien qu'il y ait quelques références (que j'ai beaucoup aimé), je trouve qu'il en manque un grain. Toutefois, j'ai beaucoup aimé qu'il incruste dans son histoire, un de mes contes fétiches.

Les personnages sont tous attachants dans l'ensemble même les méchants. J'ai beaucoup aimé Tom et Jollity (comme dans le précédent tome, d'ailleurs), et surtout Omerstone, ainsi que le farfadet. J'ai également bien aimé Madame Coeurvaillant, la mère de nos sept héros.

Ce que j'ai tout de même moins aimé c'est que du coté de Tom, il ne se passe pratiquement pas grand chose. Je dois avouer que j'ai été un peu déçu. Cela aurait pu être intéressant de voir ce qu'il se passait du coté de Madame Coeurvaillant et du maître.

Niveau de l'action, j'ai bien aimé, mais sans plus. Je m'attendais à un peu plus de contes "noirs", et j'ai trouvé que l'histoire des bucherons n'a pas été assez développée.

Un des points le plus positif de ce roman est l'univers. Je l'ai complétement adoré (un peu plus dans le précédent tome) et l'auteur le manie très bien. Au début et à la fin du livre, nous avons droit à une carte représentant seulement le pays des contes noirs (et le pays des contes dans le premier tome). J'ai trouvé cela très intéressant de la mettre même si elle n'est pas très remplie.

Le style est toujours aussi merveilleux et fluide.

La fin donne légerement envie de se jeter sur le troisième et dernier tome de la saga.

Tom Coeurvaillant, tome 2 : Au pays des contes noirs est donc un bon tome, mais que j'ai moins aimé que le premier. Autant l'univers est merveilleux, autant j'ai trouvé que l'histoire de Tom était moins intéressante que celle du tome 1.

Récapitulatifs :
Les points positifs : L'univers. Tom, Jollity, Omerstone et le farfadet.
Les points négatifs : Pas trop intéressant (pour ma part) du coté de Tom. L'histoire du village des bucherons pas trop exploité. Plus de références aux contes.
  

Ce roman sortira prochainement dans vos librairies !
 

4 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout merci de la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien :) Je suis même content puisque cette saga vaut le coup !

      Supprimer
  2. Une petite saga qui a l'air pas mal =)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...